ACTUALITÉS EN SANTÉ

Marie-Lou Bernatchez
/ Catégories: Communication, Santé

Un magazine franco-manitobain fait le tour du monde

Plus de 200 000 copies du magazine franco-manitobain Sciences Mag Junior, produit par le journal La Liberté et paru en mai dernier, ont été téléchargées en français et en anglais à travers le monde. Pas moins de 4 000 copies ont même voyagé en pirogue pour rejoindre des écoles de la Guyane française. Un deuxième numéro est paru à la fin novembre, promettant à nouveau une belle circulation.

Entièrement conçue et imaginée par l'équipe du journal La Liberté au Manitoba, la série Mag Junior se veut un magazine de vulgarisation scientifique pour les enfants, téléchargeable gratuitement. 

Sophie Gaulin, directrice et rédactrice en chef de La Liberté, mais aussi mère de famille, explique l'idée du projet : « Je ne trouvais pas grand-chose pour expliquer à mes propres enfants ce qui se passait avec le virus, sur le système immunitaire ou bien sur la situation actuelle. »

La responsable a été la première surprise de l’accueil reçu par le magazine. « Il y a eu une mobilisation physique et financière presque immédiate. J'ai été très impressionnée par la réaction de Martine Bouchard, PDG de l’Hôpital Saint-Boniface. Elle a embarqué tout de suite dans le projet, elle a dit que c'est ce dont on avait besoin pour éduquer les enfants, que c'était un projet de première ligne. »

L'équipe du journal franco-manitobain s'est ainsi entourée d'une quinzaine de chercheurs scientifiques à travers le Canada et d'une vingtaine de partenaires afin de concevoir un magazine complet de plus de 60 pages. « Nous avons travaillé cinq semaines jour et nuit, soir et week-end », indique Sophie Gaulin.

Des petits êtres intelligents

À l’attaque des Coronas ! a été publié au mois de mai 2020 et portait sur le nouveau coronavirus ainsi que le système immunitaire. Le deuxième numéro, lui, est paru à la fin du mois de novembre et s’intitule Tous ensemble contre les Coronas ! Cette dernière édition explique aux enfants comment le savon ou le gel hydroalcoolique fonctionnent sur le virus, l'importance de porter un masque ou bien ce qu'est un porteur asymptomatique.

« Je voulais parler des vraies affaires, explique Sophie Gaulin. Les enfants sont des êtres intelligents, c'est important de leur expliquer ce qu'il se passe. C'est la raison pour laquelle nous avons décidé de vulgariser tous les concepts scientifiques à l’œuvre qui nous permettront de gagner cette lutte contre le coronavirus. » D'ailleurs, c'est le professeur agrégé au département d’immunologie de l’Université du Manitoba Jean-Eric Ghia qui a assuré la direction scientifique des deux numéros.

Les magazines sont présentés de manière à la fois créative et ludique afin de rejoindre un vaste auditoire, notamment celui des communautés scolaires. La ressource se veut bénéfique autant pour les professionnels en éducation que pour les parents qui désirent s'outiller pour mieux répondre aux questions de leurs enfants.

Pour tout âge et tout horizon

Bien que le magazine s'adresse aux enfants de 6 à 13 ans, les informations sont si complètes que le plus grand nombre peut en tirer parti selon Sophie Gaulin : « Il y a un homme de 74 ans qui m'a affirmé n'avoir rien lu d'aussi complet sur le sujet et qui m'a demandé une vingtaine de copies pour remettre à son entourage. On a eu l'impression de combler une demande, un vide, et c'est notre plus grande fierté », se réjouit-elle.

Conçu au Manitoba, le magazine dépasse les frontières. Il aura été livré à hauteur de 4 000 exemplaires dans des villages reculés de l’Amazonie, a été réimprimé au Sierra Leona et est en voie d’adaptation au Sénégal. En Guyane, c’est grâce à un partenariat avec l’Institut Pasteur de la Guyane qu’il aura circulé, dans le cadre du programme de vulgarisation scientifique de la Canopée des sciences.

Le magazine est consultable et téléchargeable en ligne en version française et anglaise sur le site du journal La Liberté. Le projet a été rendu possible grâce au soutien financier de l’Agence de la santé publique du Canada et grâce à plus d'une vingtaine de commanditaires et partenaires.

Article précédent Le savoir pour lutter contre la COVID-19
Prochain article TAO Tel-Aide : venir en aide, un appel à la fois
Imprimer
3737

Theme picker