TABOU NO MORE

Réflexions sur la santé mentale

 

Tabou no more - Réflexions sur la santé mentale

Bien choisir ses invités au temps des Fêtes

C’est avec beaucoup d’espoir que je me prépare pour le temps des Fêtes cette année. Sur les territoires du Traité n⁰ 4, près de Regina où j’habite, j’attends avec impatience d’être en famille à la veille de Noël : un repas traditionnel avec du cipâte, de la musique d’antan, et l’ouverture des cadeaux ! J’anticipe que le plus beau dans tout ça sera l’émerveillement dans les yeux des petits-enfants.

Planche à neige
La veille de Noël, rien de mieux qu’une butte de neige pour glisser sur sa planche !
Crédit : Francine Proulx-Kenzle

Faut dire que la veille de Noël 2020 était assez spéciale. Nous nous sommes rassemblés chez nous à l’extérieur, en après-midi, autour d’un feu. Nous étions très conscients et diligents à respecter la distanciation physique. Du bon chocolat chaud et des guimauves nous ont quand même réchauffés ! Les petits-enfants se sont amusés à glisser avec leurs nouvelles planches à neige sur la butte que leur grand-père avait fabriquée dans la cour. 

Une chose que j’ai apprise depuis l’année passée : prendre soin d’exclure les invités non désirables. Ici, je parle du stress, du débordement et de la dépression !

C’est pourquoi, cette année, je fais de mon mieux pour planifier et pour simplifier la multitude de demandes que je peux ressentir, telles que les achats, la bouffe, les réceptions, et j’en passe. Cette année, je vise à me sentir moins débordée. Même si je n’accomplis pas toutes les tâches sur ma liste, ce n’est pas la fin du monde, tout va s’arranger.

Ce que je veux souligner durant le temps des Fêtes, c’est la présence de l’Autre. Être ensemble, entre famille et amis, est le plus beau cadeau du monde ! Se remémorer l’année 2021 avec gratitude, en appréciant les bons coups que nous avons vécus. Le meilleur pour moi : la naissance de notre petit-fils Théodore Jérémy en avril dernier.

Dépression, débordement et stress, vous n’êtes pas invités ! Je dis non à votre présence ! Et si les choses ne sont pas parfaites ? Ainsi soit-il ! Car je sais que je peux compter sur mes proches pour m’aider, si j’en ai besoin. Je n’ai qu’à demander !

Pour conclure, voici mon modus operandi pour le temps des Fêtes : prendre soin de moi à tous les niveaux, soit physique, mental, spirituel et émotionnel. 

Joyeux Noël et bonne année 2022 !

PS : Si jamais vous vous sentez en besoin, n’hésitez pas à appeler la ligne empathique TAO Tel-Aide accessible en tout temps et gratuitement au 1-800-567-9699.

Article précédent De la place pour l’art-thérapie
Imprimer
2260