TABOU NO MORE

Réflexions sur la santé mentale

 

Tabou no more - Réflexions sur la santé mentale

Le combat d'André Poulin-Denis pour la survivance du français hors Québec
Le combat d'André Poulin-Denis pour la survivance du français hors Québec

Le combat d'André Poulin-Denis pour la survivance du français hors Québec

Pour le juriste fransaskois André Poulin-Denis, « Faire partie d’une communauté linguistique en milieu minoritaire, c’est merveilleux. Ça crée un sentiment d’appartenance à quelque chose de plus large que soi ».

Gaetan Benoit fait un pied-de-nez au cancer
Gaetan Benoit fait un pied-de-nez au cancer

Gaetan Benoit fait un pied-de-nez au cancer

Il y a un an, la foudre s’est abattue sur la vie de Gaetan Benoit, réalisateur à Radio-Canada bien connu de la fransaskoisie. La tumeur à son cerveau a transformer sa vie, pour le pire, mais aussi le meilleur.

Une Journée d’orientation scolaire réussie
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

Pandémie : qu’avons-nous appris ?
Pandémie : qu’avons-nous appris ?

Pandémie : qu’avons-nous appris ?

Après 75 semaines de pandémie, quelles leçons pouvons-nous tirer de cette expérience collective que nous vivons tous présentement ?

Une maison de briques pour la francophonie
Une maison de briques pour la francophonie

Une maison de briques pour la francophonie

Michel Vézina: « en prenant un peu de recul, la situation de la francophonie au Canada m’a fait penser au conte du grand méchant loup et des trois petits cochons. Comment j’en arrive à faire un tel parallèle ? »

Une Acadienne prend la présidence de la FCFA
Une Acadienne prend la présidence de la FCFA

Une Acadienne prend la présidence de la FCFA

Liane Roy est la première Acadienne depuis 2007 à occuper le poste de présidente de la Fédération des communautés francophones et acadienne 

Premières Nations en deuil : ça va prendre quoi pour que ça change ?
Premières Nations en deuil : ça va prendre quoi pour que ça change ?

Premières Nations en deuil : ça va prendre quoi pour que ça change ?

Près d'un millier de tombes anonymes, près d'un millier d'enfants autochtones morts d'on ne sait quoi, on ne sait quand.  Et pour reprendre les paroles du chef de l'Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, « ce n'est que la pointe de l'iceberg ».

RSS
1345678910Dernière

Theme picker